La Garison de Marianna

Avec Loís Rousse

 

Si, à l'occasion de travaux de rénovation, le texte de cette chanson révolutionnaire a été retrouvé, le seul indice que l'on ait pour la mélodie est la mention : sur l'air des deux Savoyards.

Nous allons donc etudier ce texte essayer de retrouver l'air original…

LA PÉRIODE HISTORIQUE

La chanson mentionne quatre événements de l’année 1792, un du mois d’août et trois du mois de septembre.

Cela donne à penser que la chanson date du dernier trimestre de l’année.

Si la bataille de Valmy, en septembre, est très connue, avec la prise du palace royal le dix août, deux autres événements seront vite oubliés, ce qui nous assure que la chanson n’est pas postérieure.

Qui se rappelle qu’à Valmy sous les ordres de Brunswick, le général Clairfait reçut l’ordre de se retirer sans combat ?

Qui se rappelle que Custine prit la ville allemande de Spire et que Montesquieu prit Chambéry ?

L’AUTEUR

Guillaume Lavabre était un révolutionnaire protestant, né à Puylaurens, rue Foulimou, le deux mai 1756. Ce cordonnier, père de trois enfants, fut nommé maire de la ville par délibération du conseil municipal du 22 pluviôse de l’an III (début de l’année 1795)

Il était également troubadour (poète) et en octobre 1792, il baptisa sa chanson La Garison de Marianna. Il s’agit de la première occurrence du prénom Marianne en tant que symbole de la République.