Convivéncia

Ce terme pourrait se traduire par « l’art de vivre ensemble dans le respect des différences et en toute égalité », en quelque sorte une coexistence assortie de convivialité et d’enrichissement mutuel.

Ce terme espagnol de convivencia est commun à plusieurs langues sud-romanes et notamment à l’occitan où il jouit de nos jours d’une grande faveur.

Il a concerné en premier lieu les communautés musulmane, juive et chrétienne, les « Gens du Livre ». Il s’agit là d’un héritage de l’équilibre réalisé, bien que précaire et relatif, pendant la période du Califat de Cordoue, héritage revendiqué par la suite par certains royaumes musulmans des taïfas, notamment dans la Marche supérieure d’Al-Andalus au sud des Pyrénées, puis par les premiers royaumes chrétiens de Navarre, Aragon et Castille.

Alem Surre Garcia

Ce concept est mis en cause notamment par des historiens espagnols et/ou chrétiens qui contestent une vision idéalisée d’Al-Andalus…